Marseille – Alger: 3h10

La route est très simple: c’est plein Sud.
Un seul point tournant: Minorque. Il reste alors une heure de vol environ.
Pour le reste…. Du survol maritime, encore et encore, au niveau 100.
L’arrivée sur Alger est spectaculaire, d’autant que le contrôleur permissif, nous laisse faire une large approche à vue au dessus de la ville blanche.
On atterrit « comme à la maison », et notre guide nous conduit jusqu’au P8, le parking des carcasses d’appareils abandonnés…
L’essence, c’est une technique nouvelle pour moi: on la pompe à la force du bras.

La suite n’est qu’une succession de négociations pour éviter le handling privé, les taxes abusives, les policiers curieux… Et enfin la sortie vers le tumulte de la ville ou Khalim nous attend.

Deux jours trépidants nous attendent avant de repartir vers Oran…

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s