Escapade dans le ciel haut alpin…

La démonstration serait certainement succincte – les marais barométriques donnent aux pilotes une irrépressible envie de prendre la voie des airs… Et de la fraîcheur: direction Gap – Tallard, envol vers des sommets plus enneigés, vers des reliefs plus prononcés, et des approches… Plus alambiquées !
Lumières d’hiver, soleil froid et tendre, froideur de l’air, atmosphère dense et paisible, et ces contrôleurs veules pour dernière compagnie … Vols de décembre, par hautes pressions, votre charme est sans égal, votre destination un voeu hésitant. La terre, le ciel – la terre, et après ?

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s